SON PARCOURS

JÉRÔME COUDRAY A LA PARTICULARITÉ D’AVOIR SU TRANSPOSER SON TALENT DANS DIFFÉRENTS ENVIRONNEMENTS COMME LA PUBLICITÉ, LA MODE ET L’ÉDITION EN SACHANT ALLIER LES ARTS À LA FOIS TRADITIONNELS ET L’INNOVATION FIGURATIVE.

Peaceful
2011

Sans titre, 2011, Technique mixte fusain, craie noire et graphite sur papier texturé (1,1×2 mètres)

Arboretum
2013

Sans titre, 2013, Technique mixte fusain, craie noire et graphite sur papier texturé, (2×1,2 mètres)

Un singe à New-York
1984

Un singe à New York, 1984, Huile (150×101 cm)

Venise
1979

Venise, 1979, Technique mixte (64×54 cm)

Venise
1978

Venise sous les draps, 1978, Huile sur toile (97×162 cm)

EXPOSITIONS

2002 • 2003 
Exposition Maison des photographes – Paris Exposition collective

1992 • 1993 • 1998
Expositions personnelles, rétrospective : Galerie Mister Brown – Paris

De 1983 à 1987
Salon des Illustrateurs – Paris

1984
Salon de MONTROUGE

De 1978 à 1981
Salon “Grands et Jeunes d’Aujourd’hui”


CONCOURS & PRIX

1985 Concours Affiche «Trophée Lancôme» (Selected)

1984 « Society of Illustrators » (Laureate, New York)

1981 Prix de peinture « Jeanne Gatineau » (Selected)

1979 Concours « Affiche Mobil » (Laureate, travel to the USA)


ENSEIGNEMENT

2000 – 2004
EFFICOM, pour les élèves de Mises à Niveau & la section Communication Visuelle

2005
NEGOCIA/ADVENCIA CCI Paris, section Décorateur-Merchandiser.

2007
POLYTECHNIQUE et officialisé en 2012 maître de conférence en dessin dans la discipline “Humanités et sciences sociales”.

“En transmettant le plaisir que j’éprouve pour le dessin, mon but est de faire découvrir tout ce que cet exercice peut avoir d’instinctif et de libre ; le caractère minimaliste du rendu, l’absence de couleur et d’artifice, de matière ou épaisseur, un format modeste, ne sont pas le constat d’une apparente faiblesse de moyen, mais l’expression d’une discipline exigeante. Démontrer ce qu’une esquisse restitue, avec une étonnante acuité, les sentiments et les idées. Par opposition au monde très conceptuel, le dessin peut aussi permettre à l’élève d’improviser et d’exprimer pleinement sa sensibilité et sa créativité.  Le dessin représente un langage privilégié pour transcrire et analyser la réalité dans ce qu’elle a de perceptible, tout en permettant de concrétiser sur le papier les inspirations les plus novatrices.”

Jérôme Coudray